Kokedama Muehlenbeckia

Kokedama muehlenbeckia

Kokedama-muehlenbeckia-detaille

Le kokedama Muehlenbeckia, abrite une plante originaire de Nouvelle-Zélande, relativement facile de conduite, qui s’adapte très bien en intérieur et qui se cultive pour son feuillage particulièrement décoratif. Avec un port grimpant ou retombant, son feuillage semi-persistant, de minuscules feuilles rondes, vert foncé, présente un des kokedama les plus ornementaux en jardin suspendu.

 

ENTRETIEN

Le Muehlenbeckia est un arbuste à croissance plutôt rapide. Cette plante très volubile et vigoureuse, s’enroule facilement sur n’importe quel support et peut vivre de longues années. Attention toutefois à ne pas négliger la régularité en terme d’arrosage, ce qui provoquerait la perte de votre plante.

Lumière:

Les Muehlenbeckia ont besoin d’une bonne lumière mais craignent les rayons directs du soleil.

Arrosage:

En été, arrosez copieusement en bassinant 1 à 2 fois par semaine, sans pour autant saturer la boule de terre d’eau.

En hiver, arrosez plus modérément toute en maintenant la sphère tout juste humide, sans la laisser se dessécher complètement.

Humidité:

Pas besoin d’un environnement trop humide même si le feuillage de votre plante appréciera d’être vaporisé quotidiennement, surtout lors de grosses montés de température en été.

Température:

En été, la température intérieure d’un appartement conviendra. En hiver, conservez votre kokedama à la fraicheur entre 4 et 10°C, car il ne supportera pas la chaleur d’une pièce chauffée.

 

CONSEILS DÉCO

Le kokedama Muehlenbeckia présente un intérêt décoratif très polyvalent au gré de vos fantaisies. La densité du feuillage grimpant ou tombant en fait une plante d’arrière plan intéressante, surtout en suspension.

 

PROBLÈMES AVEC VOTRE MUEHLENBECKIA?

– Le Muehlenbeckia supporte bien les tailles répétées à l’automne ou en sortie d’hiver, donc n’hésitez pas à lui donner la forme qui conviendra le mieux à l’emplacement choisi.

– Si les feuilles jaunissent et tombent, ou que les branches commencent à pourrir à la base, c’est signe d’un excès d’arrosage. Réduisez et/ou espacez plus les apports en eau.

– Si les feuilles s’assèchent et que les branches deviennent trop rigides, votre plante a souffert alors d’un manque d’arrosage et/ou d’un environnement trop sec, et il est difficile de rattraper la santé de celle-ci une fois ce stade atteint.

– Le Muelhenbeckia est une plante caduc. Il est donc normal que celle-ci perdent son feuillage en hivers. Maintenez-là dans un espace frais jusqu’à l’apparition des nouvelles feuilles au printemps.